9ème Comité de Pilotage « Bombyx disparate »
Posté le 23 March 2007
Le 9ème Comité de Pilotage « Bombyx disparate » s’est tenu le 20 mars 2007 dans les locaux cortenais de l’Office de l’Environnement de la Corse


Au cours de ce Comité, le point a été fait sur la situation en Corse du Bombyx disparate :
Les dernières prospections menées par l’INRA d’Avignon, le MNHN-CNRS et l’OEC laissent à penser qu’avec la génération 2006-2007, le Bombyx disparate est en train d’amorcer une nouvelle gradation, qui pourrait concerner certains sites du Cap Corse dès ce printemps.
Il a donc été proposé de réfléchir à la mise en place dès cet été d’une lutte par confusion sexuelle. Les modalités de mise en œuvre de cette opération restent à définir.
Compte tenu des conditions climatiques difficiles de ce début de semaine, tous les acteurs concernés par la problématique du Bombyx disparate en Corse n’ont pu être représentés le 20 mars dernier. Une seconde réunion sera donc organisée dans les meilleurs délais afin de définir, de manière collégiale, quelles seront les actions à mener pour répondre à cette situation préoccupante.
Les travaux présentés en séance ont montré l’intérêt des différents suivis mis en œuvre, notamment en ce qui concerne le monitoring des papillons mâles. Le réseau, qui s’est étendu en 2006 grâce à la contribution des communes, initié et géré par l’OEC (environ 80 communes participantes), doit être maintenu, voir amplifié, compte tenu de l’intérêt de la méthode et de sa simplicité.
Toute information supplémentaire sur les variations des populations de mâles comme sur la présence de pontes dans un site donné est intéressante. En effet, c’est en multipliant les points de référence que nous aurons le plus de chances de déceler un foyer d’infestation et donc de limiter l’expansion du Bombyx disparate.
Outre l’intervention des collectivités locales dans le piégeage des papillons mâles, il est nécessaire de faire prendre conscience aux propriétaires terriens de l’importance du repérage des pontes et de l’intérêt qu’ils ont à y contribuer.
Toute personne repérant des pontes, dans sa propriété ou ailleurs, peut les signaler à l’OEC.
Vous pouvez également contacter notre service en charge de l’entomologie. En cas de doute, des échantillons (ou photos de bonne qualité) peuvent être envoyés au siège social de l’OEC, avenue Jean Nicoli, 20250 CORTE.
Pour en savoir plus sur le Bombyx disparate...
 
Imprimer
Envoyer cet article à un(e) ami(e)